Friday, 01.08.2014, 01:41am (GMT)


Jean-Célestin EDJANGUE, Le Messager

Tweet




All News
Cote D'Ivoire
Congo(R.D.C)
Football
Politique
Hip Hop
Nigeria, Ghana
Soccer
Others(English)
Divers
Mali
Senegal
Cameroun
Hip Hop Africain
Autres Pays




Cameroun

Samy DIKO: “Je n’ai jamais été un homo”
Wednesday, 26.01.2005, 05:55am (GMT)





.

Depuis la publication d’un article dans la rubrique “ Profil ” du quotidien La Nouvelle Expression, mercredi dernier sur votre homosexualité, la rumeur s’enfle un peu plus chaque jour. Avez-vous présenté un compagnon à votre famille récemment comme le prétend ce journal ?

Je n’ai jamais été homo. Je ne le serai jamais. Je vis avec une fille camerounaise que j’adore et à laquelle je suis fiancé. Les gens nous voient arpenter les rues de Douala. Je ne comprends pas que l’on puisse propager une telle rumeur sur moi. Que le journaliste de La Nouvelle Expression ait confondu une femme noire de surcroît avec un expatrié blanc, paraît invraisemblable. Je suis convaincu que l’on veut porter atteinte à mon image et par extrapolation à celle des artistes camerounais. C’est pourquoi nous allons porter plainte dès lundi 24 janvier contre le directeur de publication de ce journal. Nous avons sommé dès la fin de la semaine écoulée, le directeur de publication de La Nouvelle Expression de livrer le nom du journaliste qui a écrit cet article. Mais à ce jour, il n’a fourni aucune indication dans ce sens. De toutes les façons, comme le directeur de publication est considéré dans la loi camerounaise, comme étant le premier responsable de ce que publie sa tribune, c’est lui que nous allons attaquer en justice.


Comment expliquer que La Nouvelle Expression ait diffusé une telle information si les faits en question n’étaient pas avérés ? Avez-vous eu des antécédents avec ce journal ou certains de ses journalistes ?

Je ne connais ni le directeur de publication de La Nouvelle Expression, ni le journaliste qui a écrit cet article. Je constate seulement que chaque fois que je sors un album ou que j’engage une action de bienfaisance, que je crois être utile à mon pays, mes détracteurs cherchent à me nuire. En 1997, déjà, lors de la sortie de mon premier opus en solo “ Les dignitaires ”, une rumeur s’est propagée comme une traînée de poudre sur le fait que j’ai plagié le répertoire d’un autre artiste. Quand on demande lequel, personne ne répond. En 1999, on a dit que j’étais rapatrié d’Europe pour malversations. Là encore, c’était de la pure affabulation. Puis en 2001, une autre rumeur qui a couru selon laquelle je faisais partie d’un groupe de trafiquants et fumeurs de drogue. Aujourd’hui, où je suis en train de préparer une tournée nationale avec les “ Synergies africaines ” et Mme Chantal Biya, on bombarde que je suis homosexuel et que je me suis marié avec un expatrié que j’aurais même présenté à mes parents. Je trouve tout cela scandaleux. C’est ce qui nous pousse à saisir la justice par le biais d’une citation directe au directeur de publication de ce journal pour diffamation.


Vous affirmez haut et fort que vous n’êtes pas homosexuel. De nombreuses personnes se basent sur votre look atypique (boucle d’oreille, vêtement moulant, cheveux tressés…) pour vous assimiler à un homosexuel. On sait par ailleurs que c’est un phénomène qui fait rage dans le milieu des artistes en Afrique comme ailleurs. Qu’en pensez-vous?

Il est vrai que l’homosexualité est une réalité bien présente dans le monde du show bizz. Je sais que dans les pays développés, notamment, certains artistes vivent naturellement leur homosexualité. Dans tous les cas, nous vivons dans un monde libre où, je crois chacun a droit de vivre sa sexualité comme il l’entend sans nuire aux autres. Même si je ne suis pas un homosexuel, je n’ai pas à condamner ceux qui le sont. Quant à mon look, c’est trop facile de le prendre pour un look homosexuel. Je m’habille simplement comme de nombreux jeunes qui vivent en Europe, pour qui porter une boucle d’oreille, un pantalon moulant ou des tresses sur la tête est davantage une question de tendance qu’autre chose. Et tant pis pour ceux que ça dérange.


Rating (Votes: 0)
Comments (1)  Tell friend  Print








Related Articles:
» Festi-Bikusti - l'apothéose en dansant
» L'étonnant "Africa World" de Conti Bilong
» Andre-Marie Tala en concert le 17 novembre 2007
» Nouvel album de Prince Eyango
» Gros plan sur Sergeo Polo
» Entretien avec Longuè Longuè
» SALLY NYOLO : VOUS AVEZ DIT PRODUCTRICE ?
» Charlotte Mbango "Mon combat"
» Sylvestre Abega Nga Owona ‘’ La musique camerounaise sera à l’honneur à Bruxelles le 28 juin’’
» Guy Manu, le digne fils du Cameroun est de retour !
» Simon Nwambeben , la nouvelle voix de la musique camerounaise
» Richard Bona, un artiste talentueux
» Philippe EKEKE nouvelle voix de la musique Camerounaise
» Ama Pierrot, "J'ai vendu 42.000 cassettes et 17.000 CD."
» SAM FAN THOMAS “Beaucoup de talents en Afrique”
» le bilan alarmant des maisons de production camerounaises
» La culture camerounaise en chute libre
» Longuè Longuè en liberté
» Benji Matéké cherche du boulot
» Petit-Pays: Héros malgré lui
» Chantal Ayissi : Diva divinement chansonnée
» Interview: Sergeo Polo
» Accusée d’escroquerie, K-Tino dément
» Sergeo Polo, artiste de l`année
» L'artiste chinois "Liu du Kamer" est mort
» Longuè Longuè interpellé pour viol
» Interview : André-Marie Talla
» RUTH KOTTO: Confirme avec son nouvel album; " Dame de Coeur "


Other Articles:
Interview : André-Marie Talla (10.01.2005)
RUTH KOTTO: Confirme avec son nouvel album; " Dame de Coeur " (26.02.2004)








Paperblog