Thursday, 27.11.2014, 05:22am (GMT)
All News
Cote D'Ivoire
Congo(R.D.C)
Football
Politique
Hip Hop
Nigeria, Ghana
Soccer
Others(English)
Divers
Mali
Senegal
Cameroun
Hip Hop Africain
Autres Pays




Divers

Mapouka Sénegalais: Le film porno qui dérange Dakar
Tuesday, 09.10.2007, 12:19am (GMT)





Quand la danse traditionnelle se déporte dans nos boîtes de nuit, il n’y a plus de place pour la pudeur. La Côte d’Ivoire a connu le Mapouka Dedja. Le Sénégal revit son Leumbeul, version Guddi Town

Guddi Town est le nom du film qui met en scène Ndeye Gueye, danseuse vedette au Sénégal, et quatre de ses collègues, exécutant des danses qui frisent la pornographie. Difficile en effet de ne pas faire un rapprochement entre le Mapouka Dedja en Côte d’Ivoire et le Leumbeul à la Ndeye Gueye. En Côte d’Ivoire comme au Sénégal, les danses Mapouka et Leumbeul sont issues de la tradition. Le Leumbeul est une danse qui exclut toute forme de timidité ou de retenue. Elle exalte l’audace, l’expression corporelle dans toute sa sensualité avec des déhanchements osés, ponctués de roulements du postérieur. La danse est originaire des cultures Pulaar et Wolof. Les folles nuits des soirées à Dakar dans les boîtes de nuit font la part belle à ces danses osées. Et les rencontres à la Guddi Town ou Yengeel Down se multiplient avec en prime, cette fois-ci,  une star du monde musical sénégalais. Cependant, ces deux exemples ne constituent que la partie émergée de l’iceberg. Car, lors des cérémonies de mariage et de baptême au Sénégal, les danses très provocantes comme le Leumbeul, la Tatou Loabé et la Arwataam font rage. Les femmes s’adonnent, entre elles, à des déhanchements de rein et à des postures à vous couper le souffle. Faut-il brûler Ndeye Gueye et ses associées dans cette affaire ? Leur crime est peut-être d’être celles par qui le scandale est arrivé avec la diffusion du film sur internet. ‘‘Ces filles n’ont fait que danser leur Leumbeul comme tout le monde, comme cela se passe ici et ailleurs”,  défend l’avocat des danseuses. Depuis le retour de cette affaire au devant de la scène, la polémique fait rage dans la population et les commentaires vont bon train. Mais la grande préoccupation des Sénégalais est de savoir si leur société est en train de perdre ses valeurs.



FLASH AFRIK







Rating (Votes: 30 . Average: 3.5/5)
Comments (7)  Tell friend  Print








Related Articles:
» Petit boulots, etudes, "djossi"..
» La prostitution des mineurs à Abidjan
» Dossier: Comment les femmes ivoiriennes font grossir leurs fesses?
» Le cube Maggi, pour des fesses rondes et sexy
» Mariage à Bamako: Mariage dimanche, divorce Lundi!
» La musique et le sexe : une épine collée aux mœurs congolaises (Première partie)
» Musique Africaine - Qu'est-ce qui inspire nos artistes ?
» VENDEURS AMBULANTS : LA DANGEREUSE COURSE QUOTIDIENNE
» La mode «made in Africa» fait le bonheur d'une clientèle huppée
» LIBREVILLE: LA CAPITALE DE TOUS LES EXCES
» Le Libanga, un phénomène qui résiste à l’usure du temps (Suite et fin)
» Le libanga, un phénomène qui résiste à l’usure du temps (première partie)
» Mode - Le chic-choc des marques Camerounaises
» Les pirogues de la mort
» Trouver un mari blanc – tel est le souhait de toutes ces jeunes femmes qui envahissent les cybercafés camerounais.
» Atalaku : l'origine d'un phénomène de mode
» Le «couper-décaler»: phénomène musical ou danse d'escrocs?
» L’HISTOIRE DU COUPE DECALE


Other Articles:
Mike Sylla (Styliste): Il habille Santana, MC Solar… (04.10.2007)
Mickaël Kra : Le créateur de bijoux le plus important et le plus fameux d'Afrique (01.10.2007)
Rama Yade, la sénégalaise de Sarkosy (28.09.2007)
IMANE AYISSI (styliste): “ Il faut etre fière de porter des vetements africains ” (24.09.2007)
Le concours Miss Côte d’Ivoire au coeur des scandales! (23.09.2007)








Paperblog